La paix venue du Père

Luc 10.21 En ce même instant, Jésus tressaillit de joie en son esprit et dit: Je te loue, ô Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants! Oui, ô Père, cela est ainsi, parce que tu l’as trouvé bon!

Notre Seigneur Jésus-Christ trouvait Son contentement en toutes circonstances, qu’elles semblent favorables ou non à vue humaine. Notre Seigneur demeurait dans une parfaite soumission à Son Père et tout ce qu’Il faisait Lui était agréable. Sa paix était donc parfaite et rien ne pouvait troubler Son coeur. Il était envoyé par Son Père pour accomplir Sa volonté. Selon le propre témoignage que notre Seigneur a rendu, il s’agissait là de Sa nourriture.

Nous sommes appelés à marcher à la suite du Berger, à prendre exemple sur Lui, et à apprendre de Lui! Ainsi, Sa paix sera la nôtre, nous ne serons plus ballotés à tous vents de doctrines et en proie aux circonstances fluctuantes de la vie. Les flots de l’épreuve pourront passer sur nous, l’adversité pourra faire rage et les mauvaises nouvelles s’accumuler, personne ne pourra nous ravir notre joie, selon la promesse du Seigneur! Si donc nous soupirons inlassablement, au dedans de nous, après l’affranchissement de ces langueurs et de ces angoisses qui nous asservissent et paralysent nos vies, la solution est placée sous nos regards. Les Ecritures déclarent, en effet, que si le Fils nous affranchit, nous serons alors véritablement libres!

Laisser un commentaire