Un petit mot à ceux qui se sentent fatigués, très fatigués, vraiment fatigués…

Vous vous sentez fatigués? Je ne parle pas nécessairement de la fatigue physique… Celle-là, nous la connaissons tous. Nous réalisons un effort physique important. Peut-être avons-nous passé une journée en plein-air à réaliser une certaine besogne. Peut-être que notre travail est exténuant… Une bonne nuit de repos sait souvent très bien nous ressourcer.

Il y a cependant une autre sorte de fatigue qui accable l’âme. Cette fatigue peut même être despotique. Elle accable souvent sa victime d’un poids pesant de culpabilité. Elle en remplie le coeur de celui qui désire changer, en ayant toujours l’impression de faillir. Jamais cette personne se croit à la hauteur. Elle se sent jugée, condamnée, rejetée… On lui commande de faire plus, d’être plus sincère, d’essayer encore… On lui prescrit des règles. Pourtant, plus on lui en impose, plus elle sombre dans un malheureux sentiment de culpabilité. Une telle personne se sent dans un cercle vicieux. Elle essaie encore. Elle veut faire le bien. Elle veut se sentir bien. Mais elle succombe toujours.

Une telle personne a besoin d’un mot d’encouragement. Son âme désire connaître le repos. Elle veut connaître la paix. Peut-être, en lisant ces lignes, vous êtes une de celles-là. À vous, Jésus dit, comme il l’a dit à ceux qui se trouvaient un jour autour de lui…

Venez à moi, vous tous qui êtes accablés sous le poids d’un lourd fardeau, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour vous-mêmes. Oui, mon joug est facile à porter et la charge que je vous impose est légère. Matthieu 11:28-30

Oui, le joug de Jésus est doux. Les religions humaines accablent tous leurs adhérents. Elles prescrivent et condamnent, ou encore, elles trompent et déçoivent. Jésus au contraire invite ceux qui sont fatigués à venir à lui PARCE QU’IL A LUI-MÊME DÉJÀ TOUT ACCOMPLIT. C’est pour cela qu’il invite ceux qui sont chargés. Il a accomplit pour eux ce qu’eux ne peuvent accomplir par eux-mêmes. Ceux qui viennent à lui connaissent le repos pour leur âme. En venant à Jésus, ils reçoivent par la foi en lui le pardon de leurs péchés. Ils découvrent aussi la grâce de Dieu qui a le pouvoir de les transformer en ce qu’ils ne peuvent devenir par eux-mêmes.

Si en lisant ces lignes, vous vous sentez chargés et que vous aimeriez connaître ce repos en Jésus, rappelez-vous qu’il faut arrêter d’essayer par vous-mêmes et qu’il y a qu’une seule chose que vous devez faire… VENIR À JÉSUS. Il est le chemin, la vérité et la vie!

Dans l’amour de Christ!

Laisser un commentaire