Fun et sucrée – la cabane à sucre!

À Québec en janvier et février, y fait frette et y fait pas chaud! C’est un peu comme ça qu’on parle de notre hiver par chez nous. Sauf, qu’en mars et avril, l’hiver s’adoucie. Et, c’en était particulièrement le cas samedi le 14 mars passé. Il faisait plutôt doux, comme on est en droit de s’attendre après un hiver rigoureux, bien qu’on entendait aussi parler d’une petite tempête de neige qui se préparait à l’horizon.

Tour en calècheAux environs de 15:00 de l’après-midi en ce beau samedi du 14 mars, quelques personnes de l’Église Crédo se sont retrouvés pour vivre une tradition bien ancrée dans les moeurs québécoises – la cabane à sucre. Après s’être un peu réchauffé à l’intérieur de la cabane, ils ont monté dans cette remorque rudimentaire tirée par un cheval qu’on gardait au chaud en le couvrant d’une épaisse couverture. Ce moyen de transport bien antique aux odeurs mémorables a été une fois de plus témoin de conversations et rires qui appartiennent à ces histoires que se racontent des amis entre eux.

Cabane à sucre 2015À la cabane à sucre, il y a aussi la tire d’érable. Pendant que certains jouaient en s’inventant toutes sortes de jeux, que d’autres se mettaient au défi en lançant des buches dans une chaudière, ou que d’autres discutaient simplement entre eux, on faisait bouillir le sirop d’érable et on le préparait pour enfin le couler sur une neige qui saura le figer en tire. Il n’a pas fallu deux rappels pour inviter ceux présents à enrouler cette tire d’érable autour de leur petite spatule de bois. Certains ont réussi à être raisonnable, d’autres en ont mangé sans vraiment trop de limite… la cabane à sucre, c’est le moment pour se sucrer le bec – c’est aussi comme ça qu’on parle du temps des sucres par chez nous!

Vous voulez vous joindre à une de nos activités et découvrir la joie que nous avons à nous retrouver ensemble, ou encore, vous voulez venir adorer le Dieu de l’évangile avec nous? Veuillez prendre note des prochains évènements prévus à notre calendrier. Vous êtes les bienvenus!

Laisser un commentaire